La canicule, c’est quoi

La canicule, c’est quoi

La canicule est un phénomène météorologique qui se caractérise par une chaleur très élevée, pouvant être ressentie sur de longues périodes. Elle peut avoir des conséquences graves pour la santé et nous allons voir dans cet article comment elle se forme, quels sont les facteurs qui l’accentuent et comment s’en protéger.

canicule origine

La canicule est un phénomène météorologique caractérisé par des températures élevées et persistantes pouvant dépasser les 35 degrés pendant plusieurs jours

. Cet événement météorologique peut avoir des conséquences importantes sur les biens et les personnes exposés au rayonnement du soleil, comme lors des étés chauds de 2003 et de 2006 en France.

La canicule est la cause principale du décès d’environ 15 000 personnes par an en France, dont 3 000 à 4 000 sont victimes d’un « coup de chaleur »3.

Il existe plusieurs formes de canicule : la simple vague de chaleur, le « pic de chaleur » et l’« épisode de fortes chaleurs »4,5.

Les conséquences sanitaires directes sont liées à la montée subite et brutale de température corporelle, ainsi qu’à un manque d’hydratation.

Les effets indirects ont pour origine les conditions climatiques extrêmes (déshydratation, insolation…) qui peuvent entraîner une hausse du nombre d’accidents cardiovasculaires ou respiratoires. En cas d’exposition prolongée aux grands froids, certaines populations peuvent succomber à un hypothermie ou encore présenter un syndrome grave appelé le « coupdechaleur » 6, 7. Les spécialistes ne savent toujours pas exactement l’origine exacte de la canicule qui a frappée la France en 2003 et 2004. On sait que cela pourrait provenir d’une combinaison entre une anomalie atmosphérique (circulation thermohaline) et un phénomène solaire exceptionnel 8.

La canicule est généralement causée par l’anticyclone des Açores, qui bloque les masses d’air chaud du désert du Sahara vers le nord de l’Europe

 Cette question vous semble peut-être un peu complexe, mais elle est en réalité très simple. En effet, lorsque c’est le cas, cela signifie que les masses d’air chaud de l’anticyclone des Açores ont tendance à être bloquées par la chaîne de montagnes des Pyrénées. De ce fait, une masse d’air chaud (la mer Méditerranée) est emprisonnée au nord des Pyrénées et n’a donc pas la possibilité de se déplacer vers le centre de France et du sud de l’Europe.

La mer Méditerranée ne pourra donc pas porter assistance aux habitants ensoleillés du sud de l’Europe durant la canicule.canicule et météorologie : Quelques éléments complémentaires sur la canicule : En plus de tout ça, il faut savoir que quand il y a une canicule ou une vague de chaleur comme maintenant entre le 29 juin et le 1er juillet 2017 , cela signifie qu’il y a beaucoup d’humidité dans l’air et que ce phénomène apparait principalement à la fin du printemps ou durant l‘été. Enfin, il s’avère important d’être extrêmement vigilant, car si cela se produit trop souvent au cours d’une année par exemple en été ou encore en hiver. Ce phénomène peut avoir des conséquences graves pour notre santé puisqu’il favorise les maladies cardiaques et respiratoires telles que les infarctus ou encore les bronchites chroniques .

La canicule est un danger pour la santé, surtout pour les personnes âgées et les enfants, car elle peut provoquer des déshydratations et des coups de chaleur

Vous trouverez dans cet article, toutes les informations nécessaires pour bien appréhender la canicule et les risques encourus.

Vous en apprendrez également plus sur la météo et le temps qu’il fait à l’heure actuelle.

Les personnes atteintes de maladies chroniques, telles que l’asthme ou le diabète, sont également à risque

En effet, elles sont plus sensibles que la moyenne aux effets du soleil.

Les personnes atteintes de maladies chroniques peuvent souffrir plus facilement de la chaleur et d’une exposition prolongée au soleil. Elles doivent également se protéger en portant des vêtements appropriés lorsqu’elles sortent ou restent à l’extérieur pendant les journées chaudes et humides.

La canicule est souvent associée à des incendies de forêt, en raison du risque d’éclairement et de la sécheresse des sols

Ces deux facteurs sont souvent à l’origine des incendies. En effet, la sécheresse des sols provoque leur assèchement et favorise le développement de bactéries qui entraînent la propagation du feu.

La chaleur provoque l’éclatement des cellules de végétaux, ce qui les rend plus sensibles aux flammes et favorise la propagation des incendies (notamment dans les zones forestières). Par ailleurs, l’éclaircissement est un phénomène naturel qui permet au soleil de pénétrer directement jusqu’au cœur des arbres. Cependant, si la canicule persiste trop longtemps, elle peut également provoquer une déshydratation des plantes et une altération de leur structure.

Les incendies causés par la canicule sont très graves, car ils affectent un grand nombre d’espèces végétales différentes : arbustes, graminée, buissons… Ainsi, il est important que les personnes présentes sur le lieu où se situe l’incendie prennent toutes les précautions nécessaires afin d’empêcher toute propagation du feu.

Il faut aussi savoir qu’un incendie non maîtrisée peut provoquer une panique générale chez les habitants dans un rayon pouvant aller jusqu’à 3 kilomètres autour du foyer principal

En 2003, la canicule a été particulièrement

canicule et météorologie : Il s’agit du terme générique qui désigne une période de très forte chaleur.

Le mot caniculaire vient du latin canicula et signifie petite chienne en référence aux nombreuses épidémies de pestes que les Romains ont dû subir au cours de l’Antiquité. Tandis que la notion de grande chaleur s’exprime par le terme d’hyperthermie, ce qui signifie excès de température.

La saison estivale est la période durant laquelle il fait le plus chaud en France.

Les mois les plus affectés sont juillet et août (environ 2/3 des journées très chaudes). Pour savoir si cette année 2003 a été exceptionnelle par rapport à une normale climatique, on utilise un indice appelé «indice canicule», calculé en faisant la moyenne des températures maximales constatée durant tout l’été pour chaque station. Ces données sont ensuite regroupés pour former un indice national représentatif des conditions estivales sur notre territoire.

Lorsque ce seuil est atteint ou dépassé sur une période donnée, on peut alors parler d’un épisode de fortes chaleurs extrêmes (ou canicule). Cet épisode peut être observable au niveau national comme localement.

Le seuil d’alerte et d’information correspond quant à lui au niveau 1 sur 4 (par exemple : 29°C le jour).

Il permet aux différents services publics compétents d’organiser les moyens supplémentaires nécessaires afin que les personnes fragiles puissent bénéficier des mesures ad hoc proposée par les autorités sanitaires (vigilances sp…

Bordeaux : un fichier canicule pour surveiller les personnes âgées

Pour conclure, la canicule est un phénomène météorologique extrême qui se définit comme une période de très fortes chaleurs durant plusieurs jours. Les températures peuvent alors atteindre ou dépasser les 40 °C et il y a un risque de voir des incendies se produire dans des zones à fort taux d’humidité.

Share This Post